10 points à retenir de l’annonce de l’équipe de la tournée d’été en Écosse

1. Stuart Hogg et Finn Russell ne sont pas punis pour cette soirée à Édimbourg

Gregor Townsend [GT]: « Chaque cas individuel que nous examinons. Que nous pensions que quelqu’un devrait être en tournée ou non. Cet incident n’avait rien à voir avec cette équipe. Nous avons regardé de près ce que les trois gars des Lions avaient fait cette saison parce que ce sont les joueurs qui avaient le plus joué au rugby l’année avant de jouer jusqu’en août, et les trois gars des Lions non sélectionnés [Hogg, Russell and Chris Harris] joué le plus de minutes de n’importe lequel de nos joueurs. Stuart Hogg, en particulier, a joué plus de minutes que quiconque.

“En regardant où ils se trouvent physiquement, avec des soucis de blessures, c’est devenu la décision de ne pas tourner.

« Ce ne sont pas les seuls que nous n’avons pas pris en compte. WP Nel, Fraser Brown, Stuart McInally, nous voulons qu’ils soient dans leur meilleure position pour jouer leur meilleur rugby l’année prochaine [during tiger build-up to the 2023 World Cup.

“Josh Bayliss is one who has just missed out too. He’s got an ankle injury which has kept him out longer than we and he expected. He’ll be fit around the end of the tour.

“Ben Vellacott just picking up an injury a couple of weeks ago. He was 50-50 whether he would be available for the Test series.”


Grant Gilchrist to captain Scotland summer tour – Stuart Hogg and Finn Russell don’t travel

Mark Bennett named Edinburgh’s player of the season

Dublin debacle is an inauspicious ending for Glasgow Warriors legend Rob Harley


2. Hogg has not lost the captaincy

GT: “It is a hypothetical question and I have said that to Stuart as well, but November is still a few months away. He has got a big opportunity to rest up. He got a couple of injury niggles during the Six Nations but kept playing for us, kept playing for Exeter and again at the weekend. We think the time he has had off will do him the world of good. He is in agreement with that. He wanted to tour but once he digested the news he is going to turn this into a positive .

“Conversations are always ongoing. We learned a lot on and off the field during the Six Nations, and that week it was disappointing for us that it ended up in the public domain. It was an incident that happens from time to time, whether it was this incident or something else, when you come together and you learn from it.

“Stuart has been an excellent captain for us. He’s been consistently one of our best players, not just as captain but before that, and he had a really good Six Nations.

“So, there is time for him to reflect and things for him to work on as captain, just as there is for him as a player.

“My hope and my belief is that we’ll get to that stage in November where he wants to be captain and he’s in a position where he can be a strong captain for Scotland. That’s the goal.
“Now, if that doesn’t happen it is either because he doesn’t want to do it, or because we’ve seen someone else come through, or other circumstances – but I can’t predict that.”

3. Hogg, Russell and Chris Harris are all carrying minor injuries

GT: “Finn is the one who would be the least likely to have played, he is currently out injured [knee].

« Stuart a eu quelques soucis. Il a eu quelques problèmes de genou dans les Six Nations, il a eu un problème de pied et un problème d’aine la semaine dernière, donc c’est quelques choses qui ont juste besoin, probablement, de récupération. Ils pourraient avoir besoin d’opérations, peut-être pas, mais c’est plus juste une récupération de la saison.

“Chris s’est blessé à la hanche lorsque Gloucester a affronté les Harlequins, mais deux semaines plus tard, ils ont affronté les Saracens et il était de retour en forme pour cela. S’il aura besoin de quelque chose de plus, nous ne le savons pas, mais nous espérons à nouveau que c’est une situation où le repos guérit tous les problèmes.

“Parmi les autres, WP est en forme mais compte tenu de son âge, nous voulons nous concentrer jusqu’à la Coupe du monde et il est sous contrat avec Edimbourg jusque-là. Il a joué son meilleur rugby contre Glasgow, il est donc toujours capable de jouer à ce haut niveau. Stuart McInally a eu une blessure et bien qu’il soit en forme maintenant, c’était un facteur s’il était juste pour lui de partir en tournée.

4. Cette soirée est maintenant de l’histoire ancienne

GT : «Nous avons eu des réunions individuelles, nous avons eu des réunions d’équipe à ce sujet, nous avons beaucoup discuté de ce que signifie jouer pour l’Écosse, et au cours de cette semaine, j’avais vu une réponse du groupe avec la façon dont nous nous sommes entraînés. Ainsi, même s’il était décevant qu’il soit sorti lorsque nous sommes arrivés en Irlande le vendredi, une grande partie de ce dont nous avions besoin de parler et de réparer avait été faite.

« Il y a des réflexions après les Six Nations. Nous demandons aux joueurs des commentaires et nous rencontrons les joueurs aussi. Ces discussions sont évidemment privées, mais j’espère que nous en avons tous tiré des leçons> »

5. Fin Smith est définitivement sur le radar de l’Ecosse… et vice versa

GT : «Les gens spéculent avant que les équipes ne soient choisies. J’ai discuté avec Fin Smith à trois reprises depuis les Six Nations et j’ai discuté avec d’autres joueurs doublement qualifiés qui n’ont pas fait partie de notre équipe. C’est définitivement un joueur auquel nous tenons beaucoup.

“Il a beaucoup joué au rugby à un jeune âge et vient d’avoir 20 ans il y a quelques semaines. C’était super aussi de connaître la personne. Il a des liens étroits avec mon ancien club, son grand-père a joué pour Gala et les Lions et sa mère est originaire d’un village à cinq kilomètres de Gala [Clovenfords]. Cela a été bien d’avoir cette connexion et de voir comment son jeu progresse. Je pensais qu’il avait fait l’un de ses meilleurs matchs de la saison [for Worcester Warriors] comme le week-end où il jouait à Bath. Je suis descendu pour regarder la finale de la Premiership contre les London Irish donc, oui, il progresse mais nous ne pensions pas que cette tournée était le bon moment pour lui et évidemment il devrait s’engager entre nous et l’Angleterre à ce stade.

“Cette tournée est arrivée trop tôt pour lui dans sa carrière, mais c’est un joueur à double qualification. Sa mère et son père sont écossais mais il a été élevé en Angleterre. Nous savons qu’il a une décision à prendre. Cam Redpath a finalement choisi l’Écosse mais a joué contre l’Angleterre des moins de 20 ans, Fin Smith a joué contre l’Angleterre des moins de 20 ans, Ben White a joué contre l’Angleterre des moins de 20 ans. Ce n’est donc pas une décision facile de savoir que vous avez un lien familial fort mais que vous avez vos propres expériences. Il est celui que nous surveillons et a l’opportunité de revenir dans le mix, ou du moins, d’être potentiellement dans notre équipe à l’avenir.

6. Le rétablissement de Jamie Ritchie d’une déchirure aux ischio-jambiers a été plus lent que prévu initialement

GT : “Il y a peut-être deux mois, il avait très envie de faire une tournée et allait peut-être revenir le week-end chilien, mais non, il reviendra s’entraîner complètement trois ou quatre semaines après la tournée.

« Il a fait beaucoup de travail physique. Haut du corps, il a beaucoup attendu.

7. Cam Redpath vise le début de la pré-saison avec Bath

GT : “Il s’est fait opérer du cou après le match contre le Pays de Galles, le dernier qu’il a joué pour nous. Ce problème de cou a éclaté après le match contre l’Angleterre l’année dernière et a de nouveau éclaté après le match contre le Pays de Galles, alors à cette occasion, ils ont décidé d’opérer. Il n’est pas loin de jouer mais il n’est pas encore revenu à l’entraînement complet et la pré-saison de Bath commence dans quatre ou cinq semaines et il sera prêt pour cela. Ce sera la première pré-saison qu’il fera. Bien que nous soyons déçus qu’il ne soit pas disponible, il est en voie de guérison.

8. La clé du pouvoir du joueur pour la discipline dans l’équipe

GT : « Ce ne sera pas seulement moi. Il sera en copropriété avec le groupe de jeu, et c’est le retour que nous avons eu [from the players] – pour que les dirigeants conviennent que c’est qui nous sommes et c’est ce que nous faisons… et sortir n’est qu’une partie de cela. Il s’agit de la façon dont nous allons là-bas en tant qu’ambassadeurs de notre pays en Argentine et au Chili, de la façon dont nous voulons être perçus comme une équipe sur cette tournée et de la façon dont nous allons travailler dur pour réussir. Ce sont des choses qui sont discutées et convenues chaque fois que vous vous lancez dans une campagne. Parfois, on vous rappelle que vous devez le faire un peu plus tôt ou vous assurer qu’il y a de la clarté. Mais ce ne sera pas un programme dirigé ou imposé par un entraîneur-chef. Ce sera avec tout le groupe de jeu et en particulier le groupe de leadership.

9. Les opportunités frappent pour six joueurs non plafonnés

GT : “Murphy Walker nous a vraiment impressionnés cette année par la qualité de son jeu lorsqu’il a eu ses opportunités. Il n’a pas eu beaucoup de choses, mais deux matchs en particulier se démarquent : en tête lâche contre Samson Lee à l’extérieur des Scarlets, il était solide comme le roc, et lors de la première Coupe de 1872, il a commencé en tête lâche et est passé à tête serrée contre Boan. Venter, l’un des meilleurs lâches de l’URC, et il s’en est très bien sorti.

«Nous le voyons comme une tête serrée, nous voyons plus d’opportunités sur notre tableau de profondeur. Nous le voyons passer quelques semaines avec nous, surtout Pieter de Villiers. Juste être une tête serrée en mêlée contre Rory Sutherland et Jamie Bhatti à l’entraînement, juste être impliqué dans des matchs de test ou le match contre le Chili. Cela dépendra de ses performances lors de ces séances d’entraînement. Mais c’est quelqu’un qui a déjà montré du point de vue de la mêlée qu’il peut très bien faire face et qu’il y a plus à venir de lui, et il est mobile aussi.

“Glen Young n’a pas joué autant au rugby [for Edinburgh] récemment après s’être blessé. Il était en forme pour le match des Stormers mais a raté la sélection car il n’avait pas beaucoup joué. Une partie du rugby qu’il a joué cette année a été exceptionnelle. C’est un autre type de deuxième ligne, il peut jouer dans les canaux larges, il a fait quelques sauts de ligne, mais il a aussi un côté dur autour de lui autour de la zone de contact. Nous voulons voir comment il s’épanouit au niveau Test et dans un environnement de formation de niveau Test. Nous voulons voir si ses compétences peuvent ressortir là-dedans, car ces compétences pourraient vraiment nous aider.

« Ben Muncaster est une énorme success story. Il a remporté le titre de jeune joueur de la saison à Édimbourg lors de leurs récompenses hier soir. Aller à Édimbourg à l’âge de 20 ans et obtenir une place dans cette rangée arrière montre qu’il a dû très bien s’entraîner. Il a eu la constance d’une bonne performance par la suite. Il a très bien joué lors de ces matchs en Afrique du Sud contre les Sharks et les Lions. La vitesse est son plus grand atout, avec le portage du ballon comme un n ° 8 ou un coup de pied. Il a mûri physiquement, sa silhouette lui donne maintenant l’impression qu’il est capable de jouer en club et de tester le rugby. Nous sommes ravis de le voir dans notre environnement. Il s’est entraîné pendant trois semaines pendant les Six Nations et il s’est bien intégré en tant que personnage.

“Vous voulez des gens qui vont aimer les tournées, avant tout, et qui ont hâte de jouer pour l’Ecosse et d’améliorer l’équipe. Cela peut être des personnes énergisantes ou des personnes vraiment positives, et Ben en fait partie. Nous aimons tous les gens qui sont différents et voulons qu’ils soient encouragés à être eux-mêmes lorsqu’ils rejoignent le groupe. Nous voulons qu’il soit la personne qu’il peut être.

“Ollie Smith a très bien réussi. Nous devons nous rappeler que Stuart Hogg a joué presque tous les matchs pour nous en tant qu’arrière latéral au cours des 10 dernières années. Quelqu’un d’autre va jouer 15 cette année. Il y a quelques candidats, Ollie en fait partie, et c’est à ces candidats de montrer qu’ils sont dignes d’être sélectionnés et de saisir cette opportunité.

“Ollie m’a vraiment impressionné au niveau des moins de 20 ans, sa botte gauche et sa capacité à casser les tacles, je pensais qu’il était le meilleur joueur sortant de ce groupe. Il n’a pas eu la percée comme Rufus McLean, Jamie Dobie en même temps. Mais il s’en est sorti cette année et nous voulons passer plus de temps avec lui.

“Avec Matt Currie, nous avons de grands espoirs pour l’avenir. C’est un joueur de rugby intelligent qui peut diriger de bonnes lignes et défendre dans ce canal 13, ce qui est vraiment important pour nous. Il a bien joué pour les Watsonians sur l’aile en Super6 il y a quelques semaines. Il n’a pas fait son entrée dans l’équipe d’Edimbourg, mais c’est parce que Mark Bennett, Chris Dean et James Lang ont très bien joué. Mais il a été dans beaucoup de 23 ans [match-day squads].

« Kyle Rowe était dans notre équipe pendant les Six Nations. C’était génial de l’avoir avec lui même s’il n’est pas entré dans le 23. Quelle saison il a eue, après avoir obtenu un match pour Édimbourg et ne pas avoir obtenu de contrat en Écosse, pour descendre aux London Irish, impressionner en pré -saison et devenir l’un des acteurs clés. Il y avait une statistique avant les Six Nations des trois joueurs qui avaient cassé le plus de tacles, l’un était Kyle, l’un était Duhan van der Merwe et l’autre était Alfie Barbery. Il a une vraie intelligence sur son jeu et c’est un autre candidat pour 15, il a un bon jeu au pied, bon dans les airs et c’est un communicant sur le terrain. Tous ces joueurs vont avoir une opportunité dans le match contre le Chili ou les tests en Argentine.”

10. Damien Hoyland est un prétendant au maillot n°15

GT : “Il a joué 15 pour Edimbourg avec Blair [Kinghorn] sur l’aile. Il pourrait facilement jouer 15 au niveau supérieur. Damo est une belle histoire, il a bien joué cette année et a eu deux blessures qui l’ont empêché de participer, mais il est revenu, et les deux derniers matchs pour Edimbourg, j’ai trouvé qu’il était en excellente forme. Il a joué lui-même, absolument. Il y a quelques gars qui ont peut-être été mentionnés qui jouent en Angleterre et il y a quelques gars qui jouent à l’extérieur [backs]Tom Roebuck qui aurait pu être en tournée, mais nous sommes couverts par Damo.


Grant Gilchrist sera capitaine de la tournée estivale en Écosse – Stuart Hogg et Finn Russell ne voyagent pas

Add Comment